LES DÉVELOPPEURS

Les conseils du créateur des Sims

Vous rêvez de devenir développeurs ? Will Wright peut vous aider.

« Si je devais enseigner à quelqu’un la conception de jeux vidéo, par où devrais-je commencer ? »

C’est avec cette question en tête que Will Wright (l’homme derrière les Sims et SimCity) s’est lancé dans une nouvelle aventure : aider les développeurs inexpérimentés à donner vie à leurs projets.

Il a donc décidé de rejoindre MasterClass, une plateforme d’éducation où les plus grands professionnels parlent de leur travail. Il y enseigne maintenant son art aux côtés de Margaret Atwood (romancière), ou Dominique Ansel (chef pâtissier).

« Je me suis senti assez intimidé lorsqu’on m’a invité à enseigner sur MasterClass », révèle Will.

Il a pourtant tout à fait la carrure d’un bon professeur. Le créateur de SimCity et de Spore est depuis longtemps l’un des plus grands noms de l’industrie du jeu vidéo. Will est à l’enseignement des jeux de simulation ce que Martin Scorsese est à l’étude des films de gangsters.

Il a passé plus de six mois à partager son expérience dans une série de vidéos. Son cours regroupe 21 leçons et un cahier d’activités détaillé dans lesquels il couvre tous les concepts principaux, de la théorie à la pratique.

« Je veux que ce cours s’adresse essentiellement aux futurs développeurs, mais aussi aux créateurs plus aguerris », dit Will. « Dans le cas des futurs développeurs, je pense que c’est important qu’ils aient le bon état d’esprit pour commencer. »

Will n’a pas travaillé à la création des Sims Mobile, mais ce titre capture parfaitement l’esprit de ses premiers jeux.

Il évite les sujets techniques comme la programmation et l’animation. « L’aspect technologique change constamment », explique-t-il, « alors je ne voulais pas que le cours devienne rapidement obsolète. » Il a donc choisi de parler de ses propres créations pour aborder les secrets (et les difficultés) du développement.

« L’un des plus grands problèmes pour moi a été de ne pas transformer cette classe en un cours sur la création d’un jeu à la Will Wright », affirme-t-il. « Je pense que j’ai un style assez unique, mais je veux que ce cours soit adapté à tous les styles et à tous les types de jeux. »

L’un des enseignements les plus importants est qu’un développeur doit savoir chercher l’inspiration au-delà du support lui-même. La zoologie, l’architecture, les arts paysagers sont autant de domaines qui permettent de conceptualiser une idée de base originale.

« Il ne faut pas s’isoler et ne regarder que les autres jeux vidéo en se disant que vous vous voulez faire mieux », dit-il. « Il faut élargir le domaine. La seule façon d’y parvenir est de chercher toujours plus loin. »

Le jeu SimCity BuildIt est aussi inspiré de l’une des grandes franchises du créateur.

Il a d’ailleurs appliqué lui-même ce principe lors de la création de son célèbre jeu de simulation, Les Sims, en 2000.

« C’est seulement au moment où on a effectué des tests que j’ai réalisé que les joueurs projetaient leur propre histoire sur celle du jeu » dit Will. Il s’est rendu compte que lorsqu’un personnage a faim ou est triste, les joueurs trouvent toujours une explication qui dépasse largement le cadre du jeu.

« L’imagination du joueur et le simulateur travaillent ensemble pour créer cette histoire, cette expérience », affirme-t-il.

Will est à l’origine de nombreuses franchises particulièrement populaires, dont Les Sims FreePlay, Les Sims Mobile, et SimCity BuildIt. Il prévoit de sortir prochainement un nouveau titre, Proxi, son premier jeu depuis Spore (un projet ambitieux datant de 2008).

Dans son cours sur MasterClass, il parle en avant-première du développement de Proxi dont la sortie est prévue pour 2019. Il s’agira d’un jeu mobile visant à matérialiser vos souvenirs et votre subconscient pour créer un avatar doté d’intelligence artificielle avec (ou contre) lequel vous pourrez jouer.

Ce jeu de simulation est résolument tourné vers l’inconnu et les profondeurs de l’être. Il a choisi de travailler sur Proxi avec une équipe relativement réduite – ce qui lui laisse les mains libres (contrairement aux années 90, lorsque les budgets de développement pouvaient atteindre des millions de dollars). « Cela nuisait d’ailleurs sérieusement à la créativité, à l’expérimentation et à la naissance de nouveaux talents », poursuit-il. « Puis l’App Store est arrivé… et a démocratisé l’industrie entière. »

Par conséquent, un développeur sans expérience avec une bonne idée et qui est prêt à s’investir pourrait tout à fait devenir le prochain Will Wright – surtout s’il suit les conseils du maître sur MasterClass.

    MasterClass: Learn New Skills

    Éducation

    AFFICHER

    Les Sims™ Mobile

    Jouez avec la vie.

    AFFICHER

    SimCity BuildIt

    Créez une ville incroyable.

    AFFICHER