LES DÉVELOPPEURS

Pas d'antidote pour Plague Inc.

Un jeu de plus en plus contagieux…

Lorsqu’il a commencé à travailler sur Plague Inc. en 2011, le fondateur de Ndemic Creations – à l’époque consultant financier – n'imaginait pas le sucès qui l'attendait. « C’était un passe-temps », explique-t-il. « Je cherchais à faire quelque-chose de plus créatif et je me suis dit qu’en attendant de trouver une idée vraiment géniale, j’allais développer un petit jeu. »

Finalement, ce simple jeu est devenu un incontournable de l’App Store. Dans Plague Inc., vous contrôlez des maladies qui infectent l’humanité, jusqu’à l’éradiquer. Inspiré par ses connaissances en développement de modèles économiques, et aussi par Pandemic, un jeu en flash sorti en 2008, James a pu créer une simulation de propgation d'épidémies assez réaliste.

Dans Plague Inc., vous devez tout d’abord choisir votre agent pathogène. Une bactérie, un virus, ou pire…
Le jeu change radicalement selon les symptômes que vous associez à votre maladie.

Plague Inc. s’est répandu aussi vite que... la peste. Depuis sa sortie en 2012, James recense plus de 100 millions de joueurs à travers le monde, ce qui permet au jeu de figurer, encore aujourd’hui, dans le top des jeux payants de l’App Store.

Un départ en flèche

À sa sortie, James était plutôt satisfait du jeu, sans pour autant imaginer à quel point il deviendrait populaire.

« Je n’ai pas développé Plague Inc. pour l’argent. L’idée était de faire un jeu auquel j’aimerais jouer. Je me suis dit que si j’arrivais à rentabiliser le temps passé à le développer, ce serait déjà pas si mal », se rappelle-t-il. Avec le recul, il attribue le succès initial de Plague Inc. à son côté unique et à l'engouement de tous types de joueurs, des plus hardcore aux plus débutants.

Plague Inc. est basé sur des faits scientifiques, ce qui lui donne, d'une certaine façon, un aspect éducatif.

James Vaughan, cofondateur de Ndemic Creations

Le succès de Plague Inc. a poussé James à prolonger l’expérience de jeu. Des mises à jour régulières ont apporté de nouveaux agents pathogènes qui changent complètement l’histoire, comme le virus zombie Necroa ou la grippe simienne (directement importée du film La Planète des Singes). Sans doute son préféré, ce virus se propage à travers le monde via des singes super-intelligents.

James a également intégré à son jeu un éditeur de scénarios pour des défis entre joueurs. Il a même lancé le jeu de plateau Plague Inc. avec son app dédiée, jusqu'à produire de mignonnes petites peluches à l'effigie des virus les plus célèbres... Le monde entier est contaminé.

Dans Plague Inc., le lieu d’où part votre épidémie influence sa propagation aux autres pays.

Une expérience enrichissante

Avant sa sortie, James n’avait pas imaginé que Plague Inc. puisse être utilisé à des fins d’information publique. Il a pourtant été contacté par le CDC (Centers for Disease Control and Prevention, le centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies) qui l’a invité outre-Atlantique pour s’entretenir avec des scientifiques. « C’était incroyable », se rappelle James.

« Je leur ai expliqué la façon dont sciences et divertissement peuvent se chevaucher tout en restant pertinents. Bien sûr, j’ai évité de me pencher d’un peu trop près sur le côté sciences, vu qu’ils en savent beaucoup plus que moi », s’amuse-t-il.

L’ajout du virus Necroa en fait probablement la meilleure simulation d’attaque zombie.

James Vaughan

    Plague Inc.

    Pourrez-vous infecter le monde

    AFFICHER